Indy Paris soutiendrait-il une liste électorale ?

Mot-clefs: Archives
Lieux:

 
Drôle de confusion des genres, dans l'article : paru dans
Le Monde
du 8/11/03 on trouve dans les quelques "personnalités" qui soutiennent (ou participeront ?) à cette future liste un certain « Romain Chantereau du collectif Indymedia-Paris ».

- Est-ce un soutien officiel du collectif Indymedia-Paris ?

- Est-ce une tentative d'entrée en politique d'un des administrateurs d'Indy Paris en se servant de cette « carte de visite » de responsable d'Indymedia ?

Voir l'extrait :
« … Outre ses traditionnels soutiens - l'ancien directeur de L'Humanité, Pierre Zarka, et le communiste refondateur Alain Bertho -, M. Braouezec a fait franchir le pas à plusieurs élus communistes franciliens, dont Alain Desmaret, premier vice-président du conseil général du Val-de-Marne, et le conseiller régional Jean Brafman, auxquels s'ajoutent Clémentine Autain, adjointe au maire de Paris, plusieurs responsables des Alternatifs, ainsi que des militants associatifs et syndicaux comme Olivier Franchon de la CGT-Energie, Malika Zediri, du mouvement de chômeurs Apeis, Claire Villiers du SNU-ANPE, José Tovar de la FSU,
ou Romain Chantereau du collectif Indymedia-Paris.
Aucun Vert n'a ratifié cet appel, mais deux observateurs du parti écologiste… »


Commentaire(s)

> > Indy Paris soutiendrait-il une liste électorale ?

Les réponses a tes questions sont ici

amities,

sieste

> C'est bien la qualité de responsable d'Indymedia...

Dommage mais l'entourage de Braouezec confirme lui que c'est bien la qualité de responsable d'Indymedia qui a motivé sa signature de soutien à l'appel.

D'autre par ce même entourage confit qu'à part à Indymedia "…personne ne connaît Romain Chantereau…".

> > Indy Paris soutiendrait-il une liste électorale ?

Pour ceux et celles qui aimeraient avoir une réponse ou une suite à ce dernier commentaire.

- Article sur Lille

- Premier article sur Paris

- Deuxième article sur Paris

- Articles sur Nice

> > Indy Paris soutiendrait-il une liste électorale ?

Indymedia-Paris et le PCF main dans la main grâce à des membres communs, c'est la honte.

Entre autres horreurs commises par le PCF, parti politique (ce qui est parlant en soi, merci la recherche du pouvoir institutionnel), nationaliste, capitaliste-étatique, etc. bref.

En banlieue rouge de Grenoble, en juin dernier, un squat d'activités a été expulsé par la mairie "communiste" de (St-)Martin-d'Hères. Pour se rafraîchir la mémoire cliquez sur le lien ci-joint et faites attention aux faux-amis ils sont souvent plus dangereux que les ennemis qu'on identifie facilement (vous savez, les méchants Le Pen, Chirac, Sarkozy, etc.).