La campagne pour la libération de Georges Abdallah s’invite au meeting du PS

Mis a jour : le mercredi 12 février 2014 à 05:42

Mot-clefs:
Lieux:

Ce Lundi 10 Février à Saint-ouen (93) se tenait le meeting de lancement de la campagne du Parti Socialiste pour les élections municipales. Le candidat social démocrate Karim Bouamrane protégé de Bruno Leroux et de Claude Bartolone avait l'insigne honneur de recevoir la ministre de la justice Taubira ce jour là.

La salle Barbara où se tenait la réunion se préparait à une réunion soporifique ou devait se succéder à la tribune tout ce beau monde.

Malheureusement pour eux des militants de Saint-ouen et de Bagnolet qui luttent pour la libération de Georges Abdallah se sont invités dans la salle.

Nous étions déterminés à interpeller Christiane Taubira sur la situation d'Abdallah et à demander la libération de notre camarade.

Le plus dur fût d'écouter les discours de Bruno Leroux.

Enfin Taubira s'approche du micro, un camarade prend la parole et lui demande des explications sur le maintien de Georges en Prison.

Encore une fois comme à Nanterre, Saint Denis, Toulouse ... la ministre tente de botter en touche.

Nous intervenons de nouveau pour réitérer notre question.

A ce moment les flics et le service d'ordre socialistes interviennent.

Nous lançons des slogans « Libérez Abdallah » « P » comme pourri « S » comme sioniste abat le parti socialiste.

Une banderole de soutien à Georges est déployée. Nous quittons la salle après une légère bousculade en continuant à revendiquer la libération d'Abdallah.

La campagne pour que Georges Abdallah soit nommé citoyen d'honneur de la ville de Saint-Ouen, comme à Bagnolet et comme dans le Pas de Calais est bien lancée.

Après deux semaines de mobilisation autour d'une pétition signée sur les marchés de notre ville une nouvelle étape est franchie.

Nous appelons à amplifier la revendication pour la libération de Georges Abdallah, Comité anti-impérialiste (Saint-Ouen)

RDV samedi 15 février sur le marché du vieux saint-Ouen et Dimanche 23 février sur le marché Garibaldi, http://anti-imperialiste.over-blog.org/article-taubira-a-saint-ouen-la-campagne-pour-la-liberation-de-georges-abdallah-s-invite-au-meeting-du-ps-122508103.html

 

Le 10 février 2014 avait lieu à St Ouen une réunion électorale social-démocrate pour les élections municipales, en présence de Mme Taubira, ministre de la justice, actuelle responsable du maintien en prison de Georges Ibrahim Abdallah. Un groupe de militantEs des villes de St Ouen et de Bagnolet ont décidé de perturber la messe socilaliste et d'interpeller la ministre de la justice Taubira.

Les militants pour la libération de Georges Abdallah ont demandé 3 minutes de paroles, ce qui est trop pour ces gens qui se disent représenter les quartiers populaires.

Toutes et tous les partisans de Georges Abdallah ont été expulséEs manu militari sans pouvoir parler mais non pas sans pouvoir crier des slogans pour la libération de Georges Abdallah et déployer une banderole en sa faveur et pour la palestine.

Lien vers le comité anti-impérialiste avec une vidéo de l'action. http://anti-imperialiste.over-blog.org/article-taubira-a-saint-ouen-la-campagne-pour-la-liberation-de-georges-abdallah-s-invite-au-meeting-du-ps-122508103.html

Ci-dessous ce que aurait dû entendre Mne Taubira par un camarade de Bagnolet Mme Taubira

Nous voudrions vous parler de Georges Ibrahim Abdallah qui est en prison en France depuis 30 ans.

Nous vous demandons 3 minutes de parole pour 30 ans de prison !

Georges Abdallah est un communiste libanais.
C'est un combattant arabe, militant de la juste cause palestinienne, qui a résisté quand son pays a été envahi, comme ceux de l'affiche rouge.

Il a été condamné pour des actions revendiquées en 1982 par les FARL (Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises).

1982 c'est l'année où vous sortez de la clandestinité.

La peine de sureté assortie à la condamnation de Georges Abdallah est terminée depuis 1999.

Ces 10 dernières années par 3 fois des juges se sont prononcés en faveur de sa libération.

Il y a un an exactement, il aurait pu, il aurait dû, être libéré.

Mais en cassation tout a été annulé pour un document administratif manquant.

Un avis d'expulsion qui aurait dû être signé par le ministre de l'intérieur.

M. Valls et son administration seraient la cause du blocage la libération de Georges Abdallah.

Un ministre de l'intérieur socialiste qui garde emprisonné un résistant arabe !

Aujourd'hui encore un gouvernement socialiste se sert de pratiques répressives issues de son histoire colonialiste.

En tant qu'Arabe, Georges Abdallah subit le racisme d'Etat.
En tant que militant anti-impérialiste et anti-sioniste, qui plus est communiste
il doit affronter les pressions des Etats-Unis et d'Israël.

La mobilisation pour sa libération se diversifie, notamment dans les villes populaires, comme aujourd'hui à St Ouen, et hier à Bagnolet, dont il est Citoyen d'Honneur.

Mme Taubira, la justice s'est montrée impuissante pour libérer Georges Abdallah.

La décision est uniquement politique.

La question est : Dans un état de droit basé sur la séparation des pouvoirs, comment expliquez-vous que le ministère de l'intérieur puisse bloquer la libération d'un prisonnier?
Quand vos juges vont-ils libérer Georges Abdallah ?

Quoiqu'il en soit, quelle que soit votre réponse, nous savons que Georges Abdallah sera libéré quand la pression populaire sera plus forte que vos barreaux.

Liberté pour Abdallah

10 février 2014
St Ouen et Bagnolet, pour la libération de Georges Abdallah