Affaire de Lieuron: nouvelle stratégie de la police

Mis a jour : le mercredi 23 juin 2021 à 23:45

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Nous avons appris que les gendarmes convoquent des personnes ayant reçu des amendes pendant la teuf de Lieuron.

Il est important de se rappeler qu’il n’y pas d’obligation légale de se rendre à ces convocations, et que nous déconseillons très fortement de le faire. Si vous avez contesté une amende, il n’y a pas de raisons que les flics vous convoquent : en cas de refus de la contestation vous serez directement convoqué au tribunal de police. Si vous ne l’avez ni contesté ni payé, il n’y a pas de raisons non plus que vous soyez convoqué. Cela semble évident que ces convocations sont en réalité des moyens détourné pour recueillir des infos sur la teuf.

Vous ne pouvez pas être contraint de force à vous rendre à une convocation liée à une amende, les flics ne peuvent pas venir vous chercher chez vous. Cependant, la décision de vous y rendre vous exposerait à une audition, dans laquelle les gendarmes pourront vous interroger sur la teuf, vous poser des questions auxquelles vous n’êtes pas préparés, et qui n’auront sûrement rien à voir avec le sujet des amendes. Vos déclarations pourront éventuellement provoquer une garde à vue si vous vous incriminez pour des délits liés à la teuf. C’est la seule possibilité pour les keufs de vous mettre en garde à vue, puisqu’aucune GAV n’est possible pour une simple contravention. Vous n’avez donc rien à gagner à vous y rendre. Il est important de refuser de participer à ces procédures, à la fois pour vous mais aussi pour tous les inculpés de l’affaire de Lieuron.

En effet, il est évident que sous prétexte de vous auditionner au sujet de ces amendes, payées, non payées ou contestées, ils cherchent à collecter des informations pour alimenter l’enquête sur la teuf, actuellement au point mort. Rappelons qu’une instruction est en cours, et que toute information donnée aux gendarmes peut la prolonger, et ainsi justifier le maintien sous contrôle judiciaire des teufeurs arrêtés, voire donner lieu à de nouvelles arrestations et mises en examen.

Il semblerait que cette nouvelle stratégie de la police est un aveu d’échec des stratégies précédentes : Après avoir perquisitionné en masse début janvier des habitations et des lieux de stockage pour impressionner et atomiser les teufeurs en distribuant de nombreux contrôles judiciaires, les keufs ont envoyés des convocations en masses. Cependant, tous ceux qui ont choisi de ne pas s’y rendre ou de ne rien déclarer en audition ont participé à l’échec de cette stratégie. Les keufs ont alors tenté d’autres coups de pressions, notamment en saisissant de la drogue lors de nouvelle perquis, et en faisant du chantage aux déclarations sur Lieuron. Ces convocations pour amendes ne sont donc que la dernière idée de la police pour ratisser toujours plus large et auditionner toujours plus de personnes en espérant tomber sur l’information magique qui relancera leur enquête ratée.

Face à toutes ces stratégies, toujours la même riposte: ne pas se rendre aux convocations, et ne rien déclarer en audition.

Si vous êtes convoqués, si vous avez des questions ou des informations sur ces procédures, contactez-nous par mail defense.collective(at)riseup.net ou via les réseaux sociaux, ou par téléphone au 0770034219 (ne pas laisser de messages vocaux)

Faites attention également à ne pas divulguer d’informations incriminantes par téléphone ou sur les réseaux.

Link_go https://defensecollective.noblogs.org/

Email Email de contact: defense.collective_AT_riseup.net