Pour la libération de georges ibrahim abdallah

Mot-clefs: Archives
Lieux:

appel à une manif à bruxelles
Pour la libération
de Georges Ibrahim ABDALLAH
Appel à manifestation
devant la Communauté Européenne à Bruxelles
Georges Ibrahim Abdallah est un révolutionnaire libanais qui milite pour la cause de son peuple, pour celle de tous les peuples arabes, - en particulier le peuple palestinien.
Il est engagé depuis longtemps dans la lutte contre l'entité sioniste et contre l'impérialisme.
Détenu en France depuis 1984, il est libérable depuis 1999.
Même prisonnier, il n'a jamais hésité à soutenir le combat des peuples opprimés et les mouvements de résistance face à la répression.
Aujourd'hui, Georges Ibrahim Abdallah, âgé de 54 ans, effectue sa vingt-troisième année d'emprisonnement. Sa libération ne requiert pas de recours en grâce particulier. Le code pénal français la rend possible, par simple arrêté administratif du Ministère de la Justice, après quinze ans d'incarcération.
En novembre 2003, la Juridiction régionale de libération conditionnelle de Pau autorisait la libération du militant à la seule condition qu'il quitte immédiatement le territoire français. Sur ordre du Ministre de la Justice Perben, le parquet fit aussitôt appel de cette décision, saisissant la juridiction nationale. Son verdict rendu le 15 janvier 2004 décidait du maintien de Georges Ibrahim Abdallah en prison.
Georges a réintroduit une demande fin 2004. Cette fois la décision en première instance, rendue le mois passé, est d'emblée négative. Notons qu'en cela le tribunal a suivi les recommandations des services secrets français qui, lors de l'audience, ont fait état d'intérêts communs à la France et à l'entité sioniste.
Il apparaît ainsi avec une clarté nouvelle que :
l'État français, dans sa politique impérialiste vis-à-vis du monde arabe et du Liban en particulier, ne voit aucun intérêt à la libération de Georges Ibrahim Abdallah, militant de la première heure et en dehors de toute appartenance communautaire ou religieuse contre la présence impérialiste américaine et sioniste dans la région ;
l'État français manifeste par là sa complicité avec l'entité sioniste et l'impérialisme américain, la visite d'État effectuée dernièrement en France par le criminel Ariel Sharon en étant une autre indication ;
le gouvernement libanais refuse toujours de défendre ses prisonniers politiques, alors qu'il amnistie les collaborateurs de l'entité sioniste lors de l'occupation du pays.
Georges Ibrahim Abdallah s'est pourvu en appel contre cette décision négative. Il sera fixé sur sa demande le 22 novembre 2005.
NOUS APPELONS TOUTES ET TOUS À PARTICIPER AU RASSEMBLEMENT ORGANISÉ DEVANT LA COMMUNAUTE EUROPÉENNE, ROND-POINT SCHUMAN À BRUXELLES, LE 15 NOVEMBRE 2005 DE 17 À 18 H 30, AFIN D'EXIGER QUE CESSE ENFIN LA DÉTENTION ARBITRAIRE ET À CARACTÈRE POLITIQUE DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH.
La mobilisation pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah se développe à l'échelle internationale. En Belgique et en France, plusieurs meetings et manifestations ont eu lieu depuis deux ans. Au Liban, des forces populaires et progressistes font de cette libération un enjeu de leurs propres avancées, et un rassemblement a réuni plus de 300 personnes au mois de septembre. Cette mobilisation solidaire devra pourtant encore croître, nous nous engageons à y travailler, tant peut apparaître implacable la haine des impérialistes devant la fermeté, le courage et l'abnégation d'un seul Résistant attaché à l'idéal de libération des peuples.
Secours Rouge / APAPC, Union des Jeunes Progressistes Arabes, Anarchist Black Cross - Gent.
Contacts :
sr_apapc@hotmail.com
www.secoursrouge.org/secoursrouge/index.htm
ujpa@caramail.com
georges_l@samizdat.net
www.geocities.com/abc_gent
abc_gent@yahoo.com